Poste de Radio au Collège

UN POSTE DE RADIO AU COLLÈGE : RADIO-ACADIE

Ce poste de radio au Collège fut inauguré le 9 avril 1949, l'année du cinquantenaire du Collège.

L'événement avait été annoncé quelques jours plus tôt dans l'Évangéline: “La Voix de l'Acadie” se fera entendre pour la première fois le 9 avril 1949 de 9h30 à 10h du soir. S.E. Mgr C. LeBlanc, Me Albany Rohichaud et le R.P. Adrien Paquet, supérieur, sont les directeurs du Poste".

C'est grâce au travail de l'économe du Collège, le père A. Gidéon que s'est réalisé ce projet de relier le poste de Bathurst à celui de New Carlisle. Monsieur le Dr Houde et M. Viateur Bernard ont partagé avec le Père Gidéon les épreuves de pionniers pour arriver au succès.

“La Voix d'Acadie du nord, ne peut plus se taire”. “Il faut alimenter nos programmes: chaque semaine nous serons sur les ondes le mardi et vendredi soir de 8h45 à 9h, à compter du 12 avril en attendant de passer plus souvent. Avez-vous des talents pour le chant, la musique, les discours, les conférences ou autres genres de programmes instructifs ou récréatifs? Venez nous voir pour une audition ou écrivez à "La Voix d'Acadie” et le bureau de direction enverra son représentant vous visiter".

Les débuts furent difficiles nous explique le Père Adélard Arseneau, premier responsable des émissions.

 "En effet avant de faire l'installation de machines dispendieuses, il fallait s'assurer de la possibilité technique de l'affaire. C'est pourquoi des instruments de fortune nous permirent d'opérer tant bien que mal jusqu'à cette année (1954) où les autorités de CHNC nous ont doté de beaux appareils qui fonctionnent comme un charme".

Les programmes du poste Radio-Acadie furent variés et agréables: de la comédie avec “le Père Basile”, réalisé par le Père B. McCluskey, et “le Petit monde de Dom Camillo” mis en onde par le Père Savard. Les “Orphelins de Grand'Pré” présenté par sketches historiques; des conférences sur l'histoire d'Acadie par Victor Raiche.

Il y eut les émissions du Père Marcel Tremblay sur le rôle des communautés religieuses en Acadie. En en plus des programmes de musique, de chant, de sketches, de conférences.

Source: Le Collège de Bathurst: Chronique des années 1949 à 1975 par A.L. LaPlante, c.j.m.