1er avril 2016

La Grande Conférence du 1er avril 2016

L'invitée etait : Déo Cuma

Survie en camp de réfugiés

et adaptation au Canada (à Moncton) pays d'adoption

Pub Acadie Nouvelle Les Grandes Conférence Dacadie 5 X 5 5 8

Les migrations humaines existent depuis que le monde est monde. Depuis que sévit la guerre civile en Syrie et compte tenu de l’instabilité politique au Moyen-Orient, le phénomène prend des proportions alarmantes. D’ailleurs le Canada, dans un beau geste de solidarité, vient tout juste d’accueillir 25 000 réfugiés.

Les Acadiens ont connu le Grand Dérangement, ce qui est même devenu un élément identitaire fondamental pour le peuple. Qu’y-a-t-il de plus atroce que de devoir quitter son pays à cause de la guerre ou pour fuir un génocide?

Notre conférencier, avec sa famille, a dû fuir son pays, la République démocratique du Congo, lors d’un conflit fratricide. Ils se sont d’abord réfugiés en Zambie sous la protection de l’Organisation des Nations Unies. Durant cinq ans ils ont réussi à survivre alors qu’ils n’étaient qu’un numéro dans ce camp qui comptait quelques dizaines de milliers de personnes.

C’est finalement le Canada qui les accueille en novembre 2002. Arriver à Moncton en novembre avec un hiver hâtif n’est pas chose facile pour des gens qui n’ont jamais connu le froid, la neige, la glace …et le chiac! Déo Cuma nous raconta son parcours et son adaptation au Canada.

La Fondation du Collège de Bathurst est heureuse d’avoir accueillit M. Déo Cuma lors de sa série des Grandes conférences d’Acadie. 


Date : 1er avril 2016 - 19 h

Local : Ampithéatre, N370

Lieu : 725, rue du Collège, Bathurst

Entrée : 10 $


Vous pouvez aussi vous procurer des billets pour la prochaine conférence auprès de :Raymond Lanteigne (godinmdr@nbnet.nb.ca ou 506-542-1206); Euclide Chiasson (Fondation.CollegedeBathurst@ccnb.ca ou 506-549-5497); et pour la région du Sud-Est Luc Doucet (luc.j.doucet@gmail.com ou au 506-384-4854).